Souris verte, version Daniel Hem

http://blog-de-daniel-hem.over-blog.com/

 

 

 

Ça y est, elle est arrivée depuis quelques jours, et les photos viennent de parvenir jusqu'à l'ordi : Gratouille est en terres rouennaises

 

 

Après avoir été chouchoutée par Séverine, Gratouille s'est embarquée sur un navire traditionnel en Normandie, et elle a remonté lentement
le cours de la Seine, saluée par des navires divers et une population admirative.

 

                       Gratouille 1

La-Jeanne_050.jpg  Armada507.jpg

 

Pour rendre fromage (ou hommage, je sais plus) aux illustres ancêtres Normands qui ont bâti le Duché de Normandie, comme Guillaume Le Conquérant,
Gratouille a fait une halte au château de Robert le Diable sur les hauteurs de Moulineaux (là où chacun le sait, se vendent les meilleurs vers de terre).

N'a-t-elle pas fière allure devant les ruines de ce château du XIIIème ?

                      Gratouille 4

                      Gratouille 5

 

En reprenant sa navigation, notre héroïne parvient dans la capitale de la Haute-Normandie, la ville aux cent clochers, Rouen.

                      Gratouille 2 

 

Après avoir mis patte à quai, Gratouille accorde sa première interview à notre bafouillant reporter Danielus Hèmatome.

- Euh, noble Dame Gratouille, qu'êtes-vous venue faire à Rouen ?

- Je suis en mission secrète pour notre communauté de Souris vertes primitives.

- Et c'est quoi cette mission secrète ?

- Bin si je te le dis, tu vas pas le répéter, au moins ?

- Parole de journaleux, je serai muet comme une taupe.

- Alors, c'est pour bliblibli et re blibli dans la montagne. T'as compris ?

- Euh, non... Vous pouvez me ré...

Trop tard ! À peine le temps d'une photo devant le pont Gustave Flaubert et Gratouille partait commencer sa mission : découvrir Rouen et... chut !

 

                      Gratouille 3

 

 

  à suivre...

 

 

Gratouille en balade

 

Hier, Gratouille et Daniel avaient un rendez-vous avant de commencer la visite de Rouen.

 

- Ohé, Gratouille, est-tu prête ?
- oui, j'arrive

      .../...

- mais, qu'est-ce que tu fais devant toute ces pièces ?

Gratouille 8

- c'est L'Autre qui m'a donné de l'argent de poche avant de partir, mais j'ai pas de poche à ma robe (c'est malin...).
Au cas où j'aurais pas assez à manger chez toi, il m'a dit.
Il est gentil, hein ?  Avec tous ces sous, je peux avoir combien de gruyère ?
- euh, oui... Je t'expliquerai...  Allez, on y va

 

Gratouille et Daniel arrivent dans un bar pour rencontrer quelqu'un qui doit les aider pour la mission secrète.
- Daniel, c'est quoi ça ?

Gratouille 9

- c'est une partie de l'argent pour payer ce qu'on boit
- mais ton éponge, elle marche pas bien, il reste de l'eau dans le puits. Bin dis, c'est profond...

Gratouille 10

 

- Daniel, je peux descendre un peu ?
- bien sûr Gratouille, pendant ce temps-là, nous on ne bouge pas d'ici

Gratouille découvre alors le journal local et un des titres.
- mince, il a tout bien organisé, Daniel, il vont faire ma statue à Rouen.
Gratouille 13

J'espère que c'est pas avec une vache que Séverine m'a montrée l'autre jour, avec ses grandes pattes, elle me donnait le vertige.

 

- allez Gratouille, on va bientôt partir. Mais qu'est-ce que tu fais ?
- j'ai trouvé un téléscope, je regarde si je vois ma cousine Mauricette, tu sais, celle qui est à La Réunion chez Chriss.
La chance qu'elle a, elle, il fait chaud là-bas, moi j'ai froid à mes pattes

Gratouille 12

 

- allez, bois ton verre avant qu'on s'en aille

                    Gratouille 11

 

Après avoir remercié son contact pour les informations, Gratouille repart mais elle ne va pas bien loin...

- Daniel, il te reste des sous ? Parce que moi, j'ai pas eu le temps de prendre les miens...

Gratouille 7

- ah coquine, tu as moins froid d'un seul coup, hein ?
Allez, vas-y faire un tour mais surtout, ne monte pas dans la soucoupe...

On va revenir demain pour visiter Rouen !

 

 

Merci à Florence pour la rencontre, le partage d'idées, et à la serveuse du bar Jeanne d'Arc pour son accueil chaleureux et
son extrême gentillesse devant les facéties de Gratouille

 

 

 

 

Vous l'avez vu dans l'article Gratouille en balade, la ville de Rouen va élever une statue à l'effigie de Gratouille, de la tribu des Souris vertes primitives.

Enfin, c'est ce que croit notre héroïne, encore sur son nuage...

 

Aujourd'hui, malgré un temps normand (p'têt qu'y aura du soleil, p'têt qu'y en aura pas, mais p'têt aussi qu'y aura pas d'eau...) et une lumière
plate comme la bourse d'un maquignon avant la foire, Daniel emmène "the souris" à la découverte de quelques monuments rouennais.

 

En arrivant par la rive gauche, Gratouille pose devant la cathédrale Notre-Dame1 et se prend même pour l'archevêque

À gauche, la tour Saint-Romain, au milieu la tour de beurre, à droite, la flèche, la plus haute de France (oui, messieurs-dames, de France).

                       Gratouille 20

Pour les ceusses qui connaissent mal la région, Rouen est bâtie à cheval sur la Seine ; il y a :

- la rive gauche, plus industrielle, qui se développe entre la zone portuaire et la zone industrielle de Saint-Étienne-du-Rouvray ; 

- la rive droite où sont concentrés l'essentiel des commerces, des institutions et des monuments dans un centre historique qui attire
beaucoup de visiteurs étrangers ;

- au milieu, la Seine, la même que celle qui passe - entre autre - à Paris, avant de se jeter dans la mer Manche après des lacets
compliqués comme au Tour de France.

 

Rouen a été surnommée par Victor Hugo "la ville au cent clochers" ; c'est qu'il y avait aux XVIII et XIXème siècles bien plus d'églises
qu'il n'en reste actuellement.

L'abbatiale Saint-Ouen date de la période gothique, l'église Jeanne d'Arc2 de 1979 

Gratouille 21  Gratouille 25

 

Nous poursuivons notre visite en passant devant l'Hôtel de ville

                       Gratouille 22


puis sous "le" monument le plus connu de Rouen : le Gros-Horloge3.
La rue qui passe au-dessous a été la première rue piétonne de France, elle est nommée "rue du Gros" tout simplement par les locaux.

                                                        Gratouille 23


Enfin, un passage devant le splendide Palais de justice termine cette visite :
Gratouille en a plein ses papattes et voudrait se reposer un peu.

                       Gratouille 24

Je vais l'emmener... tiens, j'ai trouvé !

 

 

à suivre...


 

 

 

Après avoir bien arpenté les rues du centre de Rouen, notre Gratouille n'a pas chaud et je lui ai proposé d'entrer dans un magasin particulier :
celui de la Maison Auzou.

Tous les rouennais connaissent ce magasin et ses succursales situées en d'autres lieux de la ville.
Tous les rouennais connaissent aussi les produits qui font la renommée de cette maison depuis 1970...

Gratouille non !

Alors, je pousse la porte, et après quelques paroles pour présenter notre souris vedette, je suis accueilli par Monsieur Jean-Marie Auzou lui-même.

Je suis un peu intimidé, Gratouille, elle, écoute sagement en regardant autour d'elle les trésors aux mille couleurs et aux noms magiques :

macarons, chocolats fins, larmes de Jeanne d'Arc, pommes au Calvados, mais, ... Gratouille, où es-tu ?

                  Gratouille 37

                       Gratouille 36

                       Gratouille 38

                       Gratouille 39

 

Gratouille 35  Auzou 5

                       Gratouille 40

                                    Gratouille 41

 

 

Je dois le dire à Éric : Gratouille s'est super bien conduite dans ce palais de la gourmandise, ne touchant à rien, restant admirative
devant tous ces chocolats, macarons et autres délicieuses sucreries.

 

Je remercie vivement Monsieur Auzou, sa collaboratrice principale, et l'ensemble du personnel du magasin situé rue du Gros-Horloge.
J'ai reçu un accueil plus qu'aimable : amical, chaleureux, enthousiaste, Monsieur Auzou allant au-delà et au-devant de mes espérances.

Le personnel a très gentiment "joué le jeu" en acceptant d'être dérangé pendant quelques temps alors que les clients continuaient d'affluer.

Je remercie également Monsieur Auzou pour le livre L'aventure du Chocolat que Gratouille et moi avons déjà commencé de dévorer

Un autre article suivra celui-ci, consacré à la Maison Auzou.

 

Pour en voir plus : lien vers le site Auzou chocolat.

 

 

 

 

J'ai emmené Gratouille dans les studios de la télévision régionale pour un essai en vue du remplacement, cet été, d'Évelyne D ou d'Isabelle M
qui officient sur d'autres chaînes

 

- alors, Gratouille, pas trop intimidée ?

- ben non, tu sais, avec L'Autre!, on est habituées à être sous les feux des projecteurs

- oui, mais là, présenter la météo à la place de ces personnalités, ça ne t'impressionne pas ?

- bah non, tu vas voir !
Bon, faut que j'aille au maquillage, moi...  J'te laisse Daniel.

 

Notre Gratouille se rendra ensuite sur le plateau de présentation, devant ce fond bleu sans carte qui déroute tant les débutantes.
Elle, elle paraît bien à l'aise ! 

 

- (voix off) allez en place, les enfants, Gratouille prise 1, essai de cadrage

Gratouille 48 

 

- c'est bon, on enchaîne...
Essais lumières et on passe au texte 

- Gratouille prise 2, ça tourne, c'est à vous Mademoiselle

- Maurice, envoie la carte, s'te plaît

Alors voilà.  Demain, le soleil brillera sans partage au nord de la Loire.
Les bretons, les normands, les ch'tis, les alsaciengs et les lorraings, tout le monde aura beau et chaud

Gratouille 49


En bas de la France, de la coteu basqueu aux zalpes du nord, il y aura des nuages gris souris le matin et de la pluie l'après-midi.
Ah, c'est dommaaaage, hein ?

Bref, vous le constatez, une perturbation pas bien terrib' et partout vous pourrez voir la vie en rose avant le congé de fin de semaine.

Gratouille 50 

 

- (voix off) c'est bon pour nous !
Nanard, coupe les projos, Josette, on va au montage et on vous dit quoi

 

Gratouille regagne la loge réservée aux journalistes : je l'attends fébrilement pour connaître le résultat de cet essai !

 

 

 

Tout a une fin, même les meilleures choses...

"Ma" Gratouille, celle qui est en visite à Rouen, qui partage ma vie depuis quelques semaines, doit continuer son voyage et sa découverte
d'autres régions et d'autres pays d'Europe.

 

C'est la larme à l'oeil que j'emmène Gratouille à l'agence de voyage qui va organiser son départ pour Marseille, car c'est dans cette grande ville
que mon amie va partir.

Gratouille 16

 

 

Ce soir, nous allons nous coucher le coeur gros, et j'entends bien que Gratouille peine à s'endormir. 

Gratouille 14

 

Au milieu de la nuit, j'entends des bruits. Que se passe-t-il ?
Dans la chambre à côté, Gratouille parle, parle fort, des mots confus et désordonnés :
elle est en plein cauchemar

 

- pas ça, non pas ça, je ne veux pas être man...
Ah ça va, ils ne mangent pas de souris en Normandie.   C'est bien, le minet, c'est bien... 

 

Gratouille 15

 

Un peu plus tard, ce sont des cris qui me réveillent : de nouveau un bien mauvais rêve pour Gratouille.
Je me demande alors si elle n'a pas trop forcé sur les crêpes au Grand-Marnier, une recette de Michèle ?

- Aaaah, non, c'est Creepy Morfalou, le monstre qui bouffe tout, Danieeeeeel, au secours...

Gratouille 47


Je vais rassurer Gratouille, et après quelques blibliblis, elle se rendort : ouf !

 

 

Le matin est enfin arrivé, je suis levé depuis quelques minutes lorsque pour la troisème fois, ma visiteuse fait un cauchemar.

Je comprends rapidement de quoi elle rêve :

- Ah, qu'est-ce que ça sent ?
C'est horrible cette odeur, ça cocotte, Daniel veut me faire mourir... 

Gratouille 6 

 

Je réveille Gratouille en plein délire et je lui rappelle ce qu'elle a vu en réalité au début de son séjour :

- mais non, tu rêves de l'usine à côté de la ville, Gratouille
- ah oui, l'usine à kamembir qui pue de Séverine, j'ai failli mourir 
Comment pouvez-vous manger ce fromage ?
- eh bin non, tu vois, ce n'est pas une usine à kamembir, elle traite du pétrole et de temps en temps, il y a certaines odeurs...

 

Gratouille s'est calmée, et un peu plus tard je l'entends parler à nouveau, mais cette fois beaucoup plus doucement.
À son réveil, elle me raconte ce qu'elle a vu.
Pas rêvé, vu, j'te dis !

Gratouille 17 

 

C'est certain, une bonne fée veille sur Gratouille et sur toute la tribu des Souris vertes primitives...

 

Mais maintenant, il est l'heure de se lever !

Un coup sur le museau, un petit-gruyère-déjeuner et c'est le moment du départ...

 

Au revoir, mon amie souris, je garderai de très bons souvenirs de ta venue, peut-être repasseras-tu un jour par ici ?

Nous nous embrassons, je charge Gratouille de transmettre mon bonjour à val'r, dans la maison où elle se rend, et la voilà partie...

Moi, je  dans mon coin...
Merci Éric, bliblisous à toute la tribu.

 

 

 

Elle n'est plus avec moi, mais je voulais vous montrer mam'zelle souris une dernière fois...

Lors d'une promenade dans les rues de Rouen, Gratouille aperçoit des moineaux (pour Mimine : passer domesticus  ).

Son grand coeur parle aussitôt : vite, elle court chercher à la proche boulangerie de quoi nourrir ces ventres insatiables.

 

D'abord intimidés, à la terrase du café Jeanne d'Arc, les moineaux s'enhardissent et picorent autour de notre gentille souris.

 

Gratouille 30

Gratouille 31

Gratouille 32 

Gratouille 33 

Gratouille 34 

 

Ça y est !
Un moineau moins timide que les autres a accepté l'offrande de Gratouille, en prenant délicatement (enfin...) le morceau de viennoiserie
que celle-ci tenait entre ses pattes.

Un instant de bonheur pour Gratouille, devant l'objectif de Danielus Hèmatome en embuscade, et sous le regard émerveillé des enfants
qui retenaient leurs parents pour profiter de cette séance inhabituelle ! 

 

Mais il a bien fallu repartir...
En chemin, Gratouille rencontre un nouveau compagnon et tente de lier connaissance avec lui, mais on ne sait pourquoi, il est resté hermétique...
Dommage, il est tout mignon, n'est-ce pas Gratouille la rêveuse ?

Gratouille 26